Splitscreen: A love story « Stephan Decaux